home Maison Comment fonctionne la motorisation d’un portail ?

Comment fonctionne la motorisation d’un portail ?

La domotisation d’une habitation comprend l’automatisation du portail. Comme toutes les autres solutions de domotisation, ce portail électrique va être plus pratique et va augmenter le niveau de confort et de sécurité dans votre maison. Vous vous posez surement des questions par rapport à cette motorisation portail et nous allons répondre à toutes vos interrogations dans ce dossier.

Un fonctionnement différent pour chaque motorisation

Notez que tous les portails électriques ne fonctionnent pas tous de la même façon. L’ouverture et la fermeture vont varier en fonction du système de motorisation que vous avez. Même si le système de motorisation enterrée que votre voisin a vous séduit, il peut ne pas convenir au portail que vous avez. La motorisation doit être choisie en fonction de la menuiserie du portail : il faudra voir si vous avez un portail coulissant ou un portail battant.

Automatiser son portail coulissant

Pour un portail coulissant, le système de rail au sol est le plus adapté. Le moteur sur celui-ci va entraîner le vantail sur le côté pour l’ouverture et la fermeture. Les professionnels vous le conseilleront si vous avez un portail avec une menuiserie lourde ou un portail assez important. Il est également idéal si vous n’avez pas assez de place dans votre jardin ou dans votre cour. Le système de motorisation autoportant est conseillé si le sol de votre espace extérieur est meuble. Pour cet autre système, le portail va s’ouvrir sans toucher le sol en suivant une crémaillère.

Choisir un système pour son portail à battant

Si vous avez ce type de portail, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Le choix de la motorisation portail ne se fait pas en fonction de vos goûts, mais il faut tenir en compte la menuiserie et du poids de votre portail. Pour un portail battant, vous pouvez étudier la motorisation à bras articulés. Deux bras seront alors installés sur chaque vantail et chacune d’elle va ouvrir et fermer le vantail comme si des bras humains étaient en train de le faire. Cette solution de motorisation présente un bon rapport qualité-prix et avec le budget que vous avez, vous pourrez facilement envisager d’automatiser votre portail. La motorisation à vérins est une autre solution pour votre portail. Elle est adaptée aux portails plus importants et plus lourds. Avec ce système, vous aurez une vis qui tourne continuellement à l’intérieur des écrous installés sur les vantaux. Pour automatiser votre portail, vous pouvez aussi vous tourner vers le système à roues.

C’est le moins cher du marché et si les autres systèmes de motorisation ont une certaine exigence par rapport à la structure du sol, celui-ci s’adapte aux terrains meubles et à pente. Si vous tenez à contrôler votre consommation électrique, il serait plus judicieux de pencher la balance vers la motorisation à roues, car pour fonctionner, il demande au maximum 24 volts. Pour ce système, les roues seront directement installées sur le portail. La motorisation enterrée est celle à primer si vous tenez à garder le côté esthétique de votre portail. Pour celle-ci, il faudra un budget plus onéreux et elle ne convient qu’aux portails de dernière génération. Son installation demande d’importants travaux et l’intervention de professionnels. Les dispositifs seront installés dans une caisse de fondation placée sous le sol sous chaque bord inférieur du portail.

Sur le marché, vous pouvez aussi trouver des portails avec motorisation intégrée. Ceux-ci sont réputés pour sa facilité d’installation, car les dispositifs de motorisation sont directement installés sur le portail. Vous ne serez donc pas obligé de faire appel à des professionnels, car il suffit de raccorder votre portail à une source électrique de 220V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + dix-huit =