home Businness Déduction fiscale ou crédit d’impôt : les avantages fiscaux pour les services à la personne

Déduction fiscale ou crédit d’impôt : les avantages fiscaux pour les services à la personne

Vous avez fait appel à un organisme agrée ou un intervenant particulier (un jardinier; une femme de ménage; un baby-sitter; une assistante administrative…) pour des prestations à domicile ? Vous faites donc partie des bénéficiaires des avantages fiscaux liés aux services à la personne. Il s’agit d’un privilège spécifique établi par les pouvoirs publics afin de garantir le développement du secteur.

Les services à domicile concernés

Bon nombre de prestations à domicile peuvent être réalisées en matière de service à la personne. Afin d’alléger le quotidien des particuliers, ce qui contribue à leur bien-être et confort. Ces aides peuvent être des services pour la famille; pour les personnes âgées et aussi une assistance dans la vie quotidienne.

Les types de services destinés pour la famille sont le soutien scolaire et les cours à domicile, la garde d’enfants ainsi que l’assistance administrative et informatique. Les personnes âgées et dépendantes ne sont pas en reste. Plusieurs prestations leur sont dédiées à savoir l’aide à la mobilité, à l’habillage, à la toilette ou encore à l’alimentation.

Les organismes agrées peuvent également intervenir pour les tâches courantes dans la vie quotidienne telle que l’aide-ménagère, la livraison à domicile, la préparation de repas, le jardinage, le bricolage, le gardiennage et bien d’autres encore.

Les avantages fiscaux pour les bénéficiaires

Le recours aux services à la personne pour une prestation à domicile donne droit à un avantage spécifique sous forme de réduction d’impôts ou de crédit d’impôt. Il est fixé à 50% des dépenses dues pour l’emploi d’un intervenant à domicile sur une prestation de services à la personne.

Le crédit ou la réduction d’impôts est plafonné à 12 000€ par an. Ce plafond est majoré à 1 500€ si le foyer fiscal comprend des personnes de plus de 65 ans, des personnes invalides ainsi que des enfants à charge. Cette majoration est valable par nombre d’enfant, d’ascendant ou de personnes invalides en charge.

Quelques conditions doivent toutefois être remplies pour bénéficier des avantages fiscaux service à la personne. Tout d’abord, le contribuable doit être domicilié en France. Les prestations doivent également être réalisées dans sa résidence principale, dans sa résidence secondaire ou bien dans celle de son ascendant si ce dernier respecte les conditions d’octroi d’allocation personnalisée d’autonomie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 5 =