home Technologie Quelle assurance professionnelle choisir ?

Quelle assurance professionnelle choisir ?

Faire les bons choix pour son entreprise, c’est veiller à ce que son activité ne s’arrête pas du jour au lendemain et que sa productivité ne soit pas impactée. Un entrepreneur ne peut pas se permettre de laisser un petit incident fortuit mettre en péril son rendement. Quand bien même la réparation d’une machine, la remise en état des locaux ou la convalescence d’un employé peut être rapide, il en est tout autre pour retrouver le niveau de rendement de son entreprise d’avant sinistre. C’est la raison pour laquelle choisir une assurance adaptée et ajustée à son entreprise doit faire partie des priorités d’un chef d’entreprise.

Est-ce obligatoire ?

Contrairement à ce que l’on pense, il n’est pas obligatoire de souscrire à une assurance professionnelle. En effet, selon la nature de l’activité de l’entreprise, une simple responsabilité civile suffit à protéger l’ensemble de l’activité. Une assurance vise avant tout à protéger l’entreprise, ses dirigeants et ses employés contre les différents risques rencontrés, qu’ils soient spécifiques ou non à certains secteurs d’activité. Il existe quelques domaines d’activité qui exigent un minimum requis comme type de couverture contre quoi autrement ils pourraient être amenés à ne plus pouvoir exercer, recevoir une amende voire une peine de prison s’ils ne sont pas capable d’attester être couvert. Il s’agit des domaines suivants :

–        Aux opérateurs de voyage et de séjours,

–        Aux tatoueurs,

–        Aux agents de sécurité,

–        Aux professions médicales, y compris les infirmières,

–        Aux architectes,

–        Aux agents immobiliers,

–        Aux avocats,

–        Ainsi qu’à toutes les professions dites « réglementées »

D’autres sont dans l’obligation de souscrire à des assurances plus précises comme :

–        Une responsabilité civile pour le transport de personnes est imposée aux chauffeurs de VTC,

–        Une assurance des produits sous température régulée pour les restaurateurs,

–        Une assurance responsabilité décennale pour les professionnels du bâtiment.

Bien entendu, tous les locaux professionnels doivent être obligatoirement assurés.

Quelles assurances conseillées ?

Pour parfaitement être couvert au sein de son entreprise, il faut se protéger sur plusieurs fronts. Il existe plusieurs assurances professionnelles qui permettent de répondre à différents besoins. Évidemment tout dépend des domaines dans lesquels ladite entreprise a besoin de se protéger, mais le choix est assez vaste malgré tout :

–        L’assurance responsabilité civile entreprise : elle couvre les dommages causés à des tiers (clients, fournisseurs, concurrents) par l’entreprise ou ses employés ;

–        La protection juridique : elle couvre les frais juridiques en cas de litige avec autrui

–        L’assurance perte d’exploitation : elle a vocation à dédommager l’entreprise des suites d’une interruption partielle ou totale de l’activité après un sinistre ;

–        La protection financière : elle couvre les sinistres entraînant une perte de chiffre d’affaires ou de clientèle ;

–        L’assurance-crédit : elle couvre le risque de perte de créances en cas de crédits accordés à un client ;

–        L’assurance des équipements, biens ou matières premières de l’entreprise contre leur détérioration ou leur mise hors d’usage. Ces contrats peuvent s’adapter pour des biens et matières premières spécifiques, comme l’équipement informatique, les voitures, etc.

–        L’assurance des locaux professionnels contre les garanties de bases offertes dans les contrats.

Bien choisir

Une petite entreprise n’aura pas forcément l’utilité de toutes ces assurances. Il est parfois plus simple de souscrire en une seule fois à une protection complète avec la multirisque professionnelle qui permet de protéger l’ensemble de l’entreprise, son dirigeant et ses employés. La meilleure manière de faire le bon choix est de tout simplement effectuer différents devis dans différentes compagnies d’assurance et de souscrire à celle qui prendra au mieux la couverture des besoins spécifiques de la société. Chaque compagnie d’assurance à son propre barème de garanties, c’est pourquoi l’idéal est de se renseigner dans le plus de compagnies possibles tout en prenant bien en considération l’étendue des garanties offertes.