home Voyage Quelles activités touristiques faire durant un circuit au Kirghizistan ?

Quelles activités touristiques faire durant un circuit au Kirghizistan ?

Caractérisé par des monts, des sources chaudes, des glaciers et des lacs, le Kirghizistan est idéal pour se dépayser. Cettecontrée est aussi connue pour sa culture riche, notammentla pratique de l’équitation. Durant leur séjour dans le pays, les bourlingueurs peuvent prévoir une randonnée à cheval. En outre, le Kirghizistan possède de nombreuses attractions touristiques comme des sites archéologiques, des musées et des parcs nationaux.

Faire de l’équitation autour du lac Son Koul, une activité incontournable

L’équitation est une culture locale des Kirghizes. Autrefois, les habitants étaient unpeuple nomade. Ainsi, ils avaient l’habitude de se déplacer à cheval. Dès leur plus jeune âge, les Kirghizes apprennent cette discipline. Durant un séjour dans la contrée, une randonnée équestre autour du lac Son Koul est à prévoir. Couvrant une superficie de 275 km2, ce site est considéré comme la plus grande réserve d’eau douce du pays. Pendant environ 150 jours par an, il est recouvert de neige. Cette attraction est accessible au public de juin à septembre. Une baladeà cheval autour du lac Son Koul doit s’effectuer en altitude. Sur les lieux, les aventuriers observeront plusieurs yourtes, des habitats traditionnels de nomades.

Jalonnés de hauts sommets enneigés et de prairies verdoyantes, les alentours de ce point d’eau abritent une faune riche. Plus de 60 espèces d’oiseaux sont répertoriées sur ce territoire sauvage kirghize. Près des cours d’eau, les touristes observeront des canards, des cigognes, des grues, des foulques, des aigles et des cormorans. En outre, le lac Son Koul regorge de poissons. Concernant la flore, la végétation est composée principalement d’edelweiss. Cette espèce de plante est en abondance dans les ravins.

Visiter la tour Burana, un vestige culturel et archéologique du Kirghizistan

Pour enrichir leurs découvertes durant un circuit au Kirghizistan, les routards peuvent faire un détour à la tour Burana. Ce minaret se trouve à environ 80 km de Bichkek, près de la cité de Tokmok. Il figure parmi les sites historiques les plus célèbres du Kirghizistan et même de l’Asie centrale. Avec une hauteur d’environ 24 m, la tour Burana domine la vallée de Tchouï. Ce vestige culturel date de l’époque des Karakhanides, un peuple qui habitait la chaîne de montagnes de Tian Shan. Selon une légende, un roi a ordonné sa création pour le logement de sa fille unique. Cette dernière mourra à la suite d’une morsure d’araignée et la construction devint alors son mausolée.

Sur les lieux, les visiteurs observeront des sculptures en pierre qui représentent des portraits de Turcs. Ils trouveront également un musée abritant des objets d’art médiévaux, dont des armes de guerriers. Ces dernières ont été trouvées lors de fouilles archéologiques. En empruntant l’un des escaliers de la tour Burana, les touristes aboutiront au sommet de la construction. Là, ils auront une vue panoramique sur la vallée de Tchouï et la ville de Tokmok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 11 =