home Voyage Spécialités à goûter absolument à Hanoï, Vietnam

Spécialités à goûter absolument à Hanoï, Vietnam

Hanoï est la capitale du Vietnam et la deuxième plus grande ville après Ho Chi Minh-Ville. On prétend que les meilleurs endroits pour trouver les cuisines vietnamiennes les plus chères se trouvent dans les rues de Hanoï.

C’est presque un fait que toute la rue de Hanoï est tapissée de restaurants servant de la nourriture. On trouve donc presque tous les types d’aliments traditionnels. Deux particularités font que les « rues de Hanoï » se distinguent des autres. D’abord, c’est la seule rue de l’ensemble de Hanoï autorisée à fonctionner 24/24 et 7/7. Et deuxièmement, il possède le plus grand nombre de restaurants à Hanoï. Les restaurants offrent ainsi une grande variété de plats vietnamiens le long des rues. La nourriture est bonne, tandis que les prix sont moyens.

Voici alors les plats et les cuisines de rue de Hanoï à ne pas manquer lors de votre séjour à Hanoï.

Phở

D’abord, un bol de Pho comprend des nouilles de riz fraîches, un bouillon salé, un mélange d’herbes et de bœuf ou de poulet. Le Pho est la nourriture de la population locale qui apparaît dans presque tous les régimes alimentaires. C’est savoureux, pas cher et disponible à toute heure. Ce qui est étonnant, c’est que traditionnellement, les gens préfèrent manger du pho assis sur des tabourets en plastique au milieu de la foule.

 

Chả cá

Considéré comme une spécialité de la cuisine du rue à Hanoï, Cha ca se compose essentiellement des morceaux de poisson frit. Les morceaux de poisson grésillant sont ainsi recouverts de gingembre, d’aneth, d’ail et de curcuma sur une table chaude.

Bánh xèo

On considéré Bánh xèo non seulement comme des plats de Hanoï, mais aussi comme des cuisines appréciées partout au Vietnam. Le Bánh xèo est un plat d’origine du centre du Vietnam. C’est un bombé crêpé aux crevettes, au porc et aux germes de soja avec des herbes fraîches. Les vietnamiens apprécient cette recette en le coupant en petits morceaux. Pour le préparer, ils le roulent dans des feuilles de laitue ou du papier de riz et le plongent dans une sauce spécialement préparée à ce plat.

Gỏi cuốn comme plat de rue de Hanoï

C’est une garniture qui est enroulée dans une galette de riz crue. On l’appelle aussi rouleau de printemps vietnamien. Il existe au pays trois variétés de goi cuốn:

D’abord, la farce du bi cuốn qui est à base de viande de porc rôti émincée, de filaments de couenne de porc, de concombre et de poudre de riz grillé.

Ensuite, il y a la farce du bo cuốn composée de viande de bœuf émincée et de légumes.

Enfin, la farce du goi cuốn qui se compose de porc émincé et cuit dans un bouillon, de crevettes, d’omelette, de vermicelle de riz et de légumes.

Pour les préparer, on utilise les légumes à salade pour emballer les paquets qui deviennent ainsi translucides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × quatre =